Acheter mon 1er logement neuf avec Eiffage Immobilier
Primo-accédant : quelles sont les aides pour faciliter mon accès à la propriété ?

Première acquisition :

Quelles sont les aides pour faciliter mon accès à la propriété ?

Acheter un bien en Vefa n’est pas toujours notre première idée, surtout pour un premier achat immobilier !

Dommage, car des solutions de financement avantageuses existent et nous pouvons vous conseiller et vous accompagner dans votre projet immobilier !

Image
Acheter mon 1er logement neuf avec Eiffage Immobilier
Nous vous accompagnons dans votre projet immobilier
Image
Programme immobilier neuf Hyperion à Bordeaux

Profitez d'aides avantageuses pour l'achat de votre appartement neuf

Acheter un appartement neuf sur plan : des aides à l’achat avantageuses

Devenir propriétaire pour la première fois n’est pas simple. Neuf ou ancien ? Est-ce le bon moment pour acheter dans l’immobilier ? Et surtout, comment financer mon achat immobilier ?

Pour acheter dans le neuf , des prêts dédiés à la primo-accession ont été mis en place par l’État ou les collectivités.

Un coup de pouce bienvenue pour devenir propriétaire !

Quand est-on considéré comme primo-accédant ?

Est primo-accédant toute personne qui réalise un premier achat immobilier. En réalité, la situation s’apprécie sur les 2 dernières années. Ainsi, si vous n’avez pas été propriétaire de votre résidence principale au cours des 24 mois qui précèdent l'achat de votre nouveau logement, vous bénéficiez de la qualité de primo-accédant.

Il vous est ainsi possible de bénéficier des aides de l'État ou des collectivités locales. Même si vous êtes déjà propriétaire d'une résidence secondaire à la mer ou si vous avez réalisé un investissement locatif.

Il existe une large palette de solutions de financement pour vous aider à réaliser votre rêve : devenir propriétaire d’un logement.

3 solutions destinées aux primo-accédants vous permettent d’augmenter votre capacité d’emprunt :

  • le prêt à taux zéro (PTZ),
     
  • le prêt à l’accession sociale (PAS), 
     
  • le prêt d’action logement (1 % logement).

Le fameux PTZ, ou prêt à taux 0

Le PTZ est un prêt complémentaire au prêt principal, destiné aux primo-accédants.

Pour obtenir un prêt à taux zéro , il faut répondre à 3 critères principaux :

  • le montant de vos ressources,
  • la localisation du bien que vous souhaitez acquérir
  • et le nombre de personnes dans le foyer.

 

Comme son nom l’indique, ce prêt est octroyé sans intérêt et il vous permet de financer jusqu’à 40% de votre logement neuf. À savoir aussi : il est accordé pour une durée de remboursement comprise entre 20 et 25 ans et qu’il n’y a aucun frais lié au crédit immobilier à taux zéro.

 

Depuis 2016, ce dispositif a été amélioré et simplifié pour devenir le PTZ + (Prêt à taux zéro plus) avec des plafonds de revenus augmentés et la possibilité de différer le remboursement. Par exemple, si vous empruntez sur 25 ans pour l’achat d’un appartement neuf à Tours, vous rembourserez uniquement votre prêt principal durant les 14 premières années, ce n’est qu’ensuite que vous rembourserez votre PTZ. Ces mensualités allégées sont les bienvenues quand on est jeune ménage primo-accédant !

Depuis 2016, les deux tranches les plus basses du barème, bénéficient d’un différé total de remboursement de leur prêt à taux zéro.

 

PTZ : plafond de revenu du ménage en fonction de la zone

Pour avoir droit au PTZ pour l’achat en Vefa vos ressources ne doivent pas dépasser un plafond fixé selon vos charges de famille et la zone où se situe votre futur logement neuf.

A noter que depuis le 1er janvier 2020, l’attribution d’un prêt à taux zéro pour acheter un bien immobilier neuf concerne uniquement les zones, A bis, A et B1. Il reste accessible sur l’ensemble des zones pour l’achat d’un bien ancien.

Comment faire votre demande de PTZ ?

La demande de crédit à taux zéro se fait auprès de l’établissement financier de votre choix sous réserve qu’il ait signé une convention avec l’État. La banque vérifiera si vous répondez aux conditions d’éligibilité au PTZ, montera le dossier pour vous octroyer un prêt à taux zéro. En retour, l’État reversera à la banque une subvention équivalente aux intérêts non perçus.

Emprunter à taux zéro est véritablement une opportunité pour accéder à la propriété. Mais si vous ne répondez pas aux critères d’éligibilité PTZ, il existe d’autres aides à l’accession pour diminuer le coût d’achat d’un appartement : le prêt à 1% et le PAS. Et vous pouvez aussi bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % selon  l’emplacement de votre future acquisition et si vous répondez aux critères d’éligibilité à la TVA 5,5%.

Encore une belle économie !

Certaines communes ou département mettent en place des aides financières spécifiques pour les acquéreurs de logements neufs : plafonnement du prix du m² ou TVA réduite par exemple.

Le prêt à l’accession sociale (PAS)

Le prêt d’accession sociale est un prêt conventionné qui ouvre droit à l’Aide Personnalisée au Logement (APL) versée chaque mois par la CAF.

Pour accéder à ce prêt, il faut être primo-accédant et acheter un appartement neuf comme résidence principale. Comme pour le PTZ, les revenus ne doivent pas dépasser les plafonds de ressources prévus par le PAS. L’avantage de ce prêt est qu’il est cumulable avec le PTZ.

Le taux du remboursement dépend de la durée de l’emprunt mais également de l’établissement bancaire dans lequel est contracté le prêt immobilier.

Le prêt accession d’action logement : le 1% logement

Le prêt immobilier 1 pour cent patronal (ou prêt accession d’action logement) est accordé aux salariés des entreprises du privé, employant au moins 10 personnes et adhérant au Comité interprofessionnel du Logement (CIL). Le logement doit respecter la norme RT 2012.

Pour connaitre tous les détails de ce prêt, rendez-vous sur le site d’Action Logement.

Ce prêt immobilier n’est pas lié à votre contrat de travail, ainsi vous pouvez quitter l’entreprise par laquelle vous avez fait la demande si vous souhaitez évoluer professionnellement.

Pour bien monter votre plan de financement, vous pouvez aussi envisager d’autres solutions de financement – accessibles à tous - comme le prêt épargne logement ou le prêt conventionné.

Vous avez une question ?
Contactez nous ! Nous sommes là pour vous guider